logo shakaschool

Voyage-école "Wheels and Waves" - 14,15 et 16 Juin 2018

Mercredi 20 juin 2018
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1
auto école Shaka School image 1

Bonjour à tous,

Dans ce post, j’ai tellement de choses à vous dire que je ne sais pas du tout par où commencer. Je suis encore dans l’euphorie du voyage-école moto monumental que nous venons de vivre. En effet, les élèves moto de Shaka School sont descendus dans le Sud de la France afin d’assister à l’édition 2018 du festival Wheels and Waves

Pour ceux qui ne le connaissent pas, le « Wheels » est un évènement singulier qui mêle de manière ludique différents univers comme le surf, le skate, la musique et... la moto. Sa septième édition était prévue du jeudi 14 au dimanche 17 juin à la halle d’Iraty de Biarritz (64). Ne pouvant tout faire sur la même journée (trajet aller-retour et festival) il fallait trouver un hébergement et organiser ce voyage-école sur plusieurs jours. C’est là que Caro, une élève de l’auto-école, me glisse à l’oreille : « Tu sais, si tu le souhaites vous pouvez venir dans la maison familiale. Elle est à Biriatou à la frontière espagnole près d’Hendaye ». Plus d’excuses possibles, le projet de voyage-école « Wheels and Waves 2018 » était né !

 

Petit résumé chronologique :

  • Jeudi 14 Juin 2018 :

Nous nous sommes retrouvés à Shaka School afin de regrouper les affaires de tous dans la voiture. Nous sommes partis et avons fait notre première halte à Fontaine-le-Comte où Léandre (un ancien élève de la moto-école) nous a offert le petit déjeuner avant le grand départ. Petit rappel, pour ceux qui ne connaissent pas Léandre, il est le boulanger/pâtissier de Fontaine-le-Comte (nb : Les Gourmandises de Mary) alors autant vous dire que le petit déjeuner était délicieux. A l’occasion n’hésitez pas à vous arrêter.

Nos petits estomacs remplis, nous repartons en direction d’Angoulême. Ceux qui ne font pas de moto ne peuvent pas le savoir mais la 2x2 voies est un vrai supplice en moto et les Ducati Scrambler souffrent d’un manque de protection au vent. Du coup, lors de la pause déjeuner du midi, nous prenons la décision de monter les motos sur la remorque et d’effectuer le trajet Angoulême -> Hendaye (340 km de 2x2 voies) à bord de la voiture.

Nous arrivons à Biriatou en début de soirée. C’est l’Amatxi et l’Atatxi de Caroline (respectivement Grand-mère et Grand-père en basque) qui nous ouvrent les portes de l’immense maison au charme bucolique ! Nous jetons toutes nos affaires en vrac dans nos chambres, descendons les motos des remorques et sans attendre une minute de plus nous repartons à l’assaut de ces routes sinueuses qui offrent des paysages magnifiques, l’occasion de chercher une grande surface pour faire le plein du réfrigérateur.

  • Vendredi 15 Juin 2018 :

Après une courte nuit, nous partons à la découverte de la région. Au programme : Sare, Espelette, St Pée-sur-Nivelle, Ascain, Urrugne et retour par Hendaye. Toutes les personnes que nous rencontrons sont intriguées de voir une moto-école de Poitiers se promener dans la région. Ils nous interpellent sur nos motos, notre projet, nous conseillent sur des itinéraires, bref, les gens sont très gentils et bienveillants à notre égard. 

Les paysages sont à couper le souffle et les routes que nous empruntons vont nous permettre d’affiner (tels des fromages basques) nos trajectoires en moto.

L’après-midi, la météo se gâte et la pluie, que nous avions réussi à éviter jusque-là, pointe le bout de son nez. Nous décidons de nous rendre au festival du Wheels and Waves en voiture. Cela nous évitera de prendre l’eau et surtout de faire le trajet retour en moto, la nuit dans la montagne. Pour ceux qui ne sont pas motards et qui lisent cet article, comprenez bien que les feux d’une moto ne permettent pas d’éclairer convenablement une route remplie de virages en épingles. De plus, les routes de montagne sont pleines de « pièges » (graviers, trous, virages dangereux, limite de chaussée difficilement perceptible, …), et, la pluie sur la visière du casque amplifie les éblouissements à chaque croisement avec un véhicule …

Ça y est nous y sommes, le Wheels and Waves 2018, le temple du hipster, la Mecque du café racer, le paradis des préparateurs moto… Pour comprendre notre état d’esprit, je pense que le plus simple c’est d’imaginer ce qu’a ressenti Charlie Bucket rentrant pour la première fois dans la chocolaterie de Willy Wonka ! Nos yeux s’accrochaient sur chaque petit détail, casques personnalisés, tenues déjantées, préparateurs de motos, modèles uniques, peintures démentielles, concerts de musique, réalisations de portraits à même le sol par des artistes (Robert VARGAS), … Bref quand on a une imagination fertile comme moi, passer trop de temps dans un environnement comme celui-là peut s’avérer dangereux pour la santé !

Je conseille vivement à tous ceux qui s’intéressent à l’univers de la moto de se rendre au moins une fois au « Wheels ». Que vous soyez motard ou non, ce festival est un événement à ne pas manquer.

Nous sommes rentrés tardivement et c’est en refaisant le monde que nous avons fini la nuit…

  • Samedi 16 Juin 2018 :

L’heure du départ sonne déjà. Le moral dans les chaussettes, nous décidons de repartir en longeant la côte le plus longtemps possible : Hendaye, St Jean-de-Luz, Biarritz, Bayonne, Capbreton, Hossegor, Seignosse, Soustons, Castets… Je ne reconnais déjà plus mes élèves moto car en plus d’être beaucoup plus précis sur l’ensemble de leur conduite, ils font preuve d’initiatives. Je suis fier de ce projet, fier de ce que cela apporte à mes élèves et surtout fier de cette aventure humaine.

A Castets, nous rechargeons les motos sur la remorque et nous faisons le trajet jusqu’à Angoulême via l’autoroute en voiture. A Angoulême, après une pause bien méritée, nous descendons les motos et finissons le trajet retour jusqu’à Shaka School où nous clôturons notre voyage-école.

 

Je vais probablement me répéter mais je pourrais faire tous les efforts du monde pour vous retranscrire ce qu’il se passe dans un voyage-école, vous n’aurez toujours qu’une infime partie de la réalité. Un voyage-école, ça ne se raconte pas ça se vit...

 

Enfin, je profite de ce post pour remercier tous ceux qui ont permis à ce projet de voir le jour. Vous contribuez à la propagation de l’esprit que j’appelle « Shaka ». Merci donc pour votre bienveillance et votre générosité.

Merci tout particulièrement à Caroline et à sa famille pour le prêt du logement (énormes bisous à ton Amatxi et ton Atatxi).

Merci à à la boulangerie de Fontaine-le-Comte "Les Gourmandises de Mary" et plus particulièrement à Léandre pour nous avoir accueilli et offert un copieux petit déjeuner.

Merci à Boris et Virginie pour avoir joué le jeu. Votre bonne humeur et votre témérité ont rendu ce voyage-école extrêmement agréable.

Et merci à ma femme et à ma fille qui me permettent de réaliser ce genre de projet. Vous êtes mon carburant. Je vous aime.

SHAKA