logo shakaschool

Quelle est la différence entre « Température réelle » et « température ressentie », votre auto école vous dit tout !

Samedi 3 mars 2018
auto école Shaka School image 1

Bonjour à tous,

Comme tout le monde a pu le constater, il a fait très froid ces derniers jours à Poitiers. Cette vague de froid qui a touché toute la France est surnommée par les médias français le « Moscou-Paris ». Le thermomètre est souvent descendu en dessous de 0°C.

Seulement voilà, les bulletins météo nous parlent de « température réelle » et de « température ressentie ». Mais de quoi s’agit-il vraiment ? Et pourquoi l’expliquons-nous à nos élèves en formation pour le permis moto ?

La « température réelle » est un terme qui désigne la mesure des températures classiques, celle que l’on retrouve sur les cartes des bulletins météo. Cette mesure est effectuée sous abri du vent, du soleil et des intempéries, à une hauteur voisine de 1,5 mètre du sol.

En revanche, la « température ressentie » correspond à la température que les gens ressentent lorsqu’il y a du vent. Cette température ressentie est plus basse que la « température réelle » de l’air. Elle est donc une conséquence du « refroidissement éolien ».

Le « refroidissement éolien », mais si, vous connaissez forcément ce phénomène ! Prenez par exemple une soupe bien chaude : un velouté de tomates avec des copeaux de parmesan et une pointe de crème fraiche … pardon je m’égare J. Vous portez une grande cuillère de cette soupe à votre bouche mais seulement voilà, vous vous brûlez … Une seule solution, vous soufflez dessus pour la refroidir. La chaleur de la soupe est « poussée » plus loin et votre soupe se refroidit ! C’est ce phénomène que l’on appelle « refroidissement éolien » qui a permis à votre soupe de refroidir. Autre exemple, vous avez déjà eu l’idée de laisser votre bras à la fenêtre d’une voiture lorsqu’il fait chaud l’été. Seulement voilà, ce qui était agréable et rafraîchissant en ville à 50 km/h devient vite insupportable, car trop froid, à des vitesses plus élevées !

Voilà pourquoi nos élèves en formation pour le permis moto doivent bien choisir leur équipement. Il ne faut pas le même équipement en été qu’en hiver. De plus, les besoins ne sont pas les mêmes que nous soyons sur le plateau (faible vitesse mais grande dépense physique) ou que nous soyons en circulation (vitesse plus élevée et moindre dépense physique) ! En bref, l’équipement parfait qui répondrait à tous les critères de protection, de résistance à l’abrasion, de résistance thermique, d’aisance dans les mouvements et de prix n’existe malheureusement pas. Il vous faudra probablement opter pour plusieurs types d’équipements. N’hésitez donc pas à vous rapprocher des professionnels qui sauront vous conseiller et vous proposer un équipement adapté à vos besoins.

SHAKA